l’Ecole primaire – La FSE

shape300PRESENTATION DE LA FSE

Qu’est-ce que la FSE?

La FSE (French Section Elective) est la section francophone de Caulfield Junior College et la branche primaire de l’EFM (Ecole Française de Melbourne).

L’Ecole Française de Melbourne est née en 1998 du désir qu’une communauté bilingue et bi culturelle avait d’offrir à ses enfants un enseignement à la fois Australien et Français. Grâce au partenariat entre les équipes enseignantes Australienne et Française, l’Ecole Française de Melbourne est devenue au fil des années, un exemple de synergie réussie entre deux approches pédagogiques et culturelles différentes.

En 1998 l’école primaire compte 15 élèves, tous sur le site de Caulfield Junior College. L’EFM est alors la Section Optionnelle Francophone du CJC. En 2010 l’EFM compte plus de 200 élèves. En 2014 l’EFM accueille 255 en primaire.

Les professeurs de la Section Française de CJC enseignent sur la base d’un alignement des programmes de l’Education Nationale française et de l’AusVELS (version du curriculum fédéral australien en oeuvre dans le Victoria). L’enseignement est bilingue et à parité horaire. Chaque classe a deux enseignants qui enseignent à tour de rôle : l’un est Français et généralement titulaire de l’Education nationale, tandis que l’autre est Australien.  L’enseignement est à 50% en français et 50% en anglais.

À qui la FSE s’adresse-t-elle ?

Les élèves sont issus de familles dont en général au moins un des parents est francophone, soit expatriés (10%), soit résidant de façon permanente (90%) en Australie. A leur admission, la majorité des élèves sont bilingues à divers degrés, sauf les nouveaux arrivants de France ne parlant pas ou peu l’anglais. A la fin de leur scolarité, tous les élèves sont bilingues, lisant, écrivant et parlant couramment les deux langues.

Quelle est la spécificité de la FSE ?

La FSE permet à ses élèves d’apprendre le français et l’anglais comme leurs langues maternelles, et leur donne l’opportunité de devenir réellement bilingues, tant à l’écrit qu’à l’oral, et « bi-culturels »», les enfants étant à la fois exposés aux méthodes d’enseignement australiens et français.
La FSE couvre les besoins des enfants de résidents temporaires et expatriés français, leur permettant une réinsertion aisée dans le système d’éducation français à leur retour en France. La FSE permet également aux enfants résidant de manière permanente en Australie de poursuivre leurs études secondaires au sein du système éducatif australien, public ou privé.